Aller au contenu

Son père lui transmit en sa prime leçon
Le goût de la musique, qui devint sa passion.
Dans sa ville natale, c’est-à-dire Muret,
Par l’étude de l’orgue il commence en effet.

Il poursuit ensuite, au grand Conservatoire
De la rose Toulouse, sa formation notoire,
Et en quatre matières il obtient des mentions :
Solfège et Ecriture ; Orgue et Composition.

Complémentairement, à l’Université,
Il fait, sur l’œuvre d’orgue de Marcel Dupré,
Une Maîtrise sur la virtuosité.
En Musicologie, il devient agrégé.

Enfin, c’est à Paris qu’il finit ses études,
Car en la capitale est située l’école
Où des grands noms de l’art eurent leurs habitudes.
Il est donc diplômé, célèbre Capitole,

Du Conservatoire National Supérieur :
Harmonie, Contrepoint, Contrepoint Renaissance,
Orchestration et Fugue –il obtient les honneurs
Dans l’établissement qui rend fière la France.

En juin deux mille seize, pour l’Abbaye-aux-Dames,
Il écrit une Messe enchanteuse des âmes !
Car la composition est un des champs d’action
Qui mérite à ses yeux quelque investigation.

Professeur d’Ecriture en la ville de Caen,
Mais aussi par ailleurs organiste à Saint Jean,
Il se produit souvent en tant qu’instrumentiste
Au service de l’orgue : c’est là sa vie d’artiste !